Formulaire de recherche

L’unité divise toujours

Par Benoît Thelliez

Quelque 83 % des 992 Français interrogés dans le cadre d’un sondage Odoxa pour le compte de l’OCP paru fin octobre se disent favorables à la généralisation de la vente de médicaments à l’unité. Sans surprise, les 440 pharmaciens d’officine sondés sont, quant à eux, 91 % à la rejeter totalement. Les arguments de la profession pour justifier sa position n’ont visiblement pas convaincu. 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés