Formulaire de recherche

Explorer les débouchés

Les produits indiqués en cas de rhinorrhée et de congestion nasale ne manquent pas. En voici un panorama.

Par Alexandra Chopard

  • Attention à bien adapter son conseil, notamment en fonction de l’âge du patient ou d’une grossesse : type d’embout diffuseur pour les sprays, présence d’huile essentielle, etc.
  • Si le traitement local est insuffisant pour stopper la rhinorrhée, la prise d’un antihistaminique oral peut lui être associée (attention aux contre-indications type troubles prostatiques, glaucome, grossesse et allaitement). Une association antihistaminique/vasoconstricteur, plus efficace sur la sensation d’obstruction nasale, pourra également être proposée, avec les précautions d’usage.

Cliquez sur l'image ci-contre pour pouvoir la lire en grand format !

 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés