Formulaire de recherche

TOP DÉPART POUR LES BILANS DE MÉDICATION

Le décret lançant officiellement les bilans de médication est enfin sorti au Journal officiel. Il n’y a plus qu’à se lancer !

© FOTOLIA/KENISHIROTIE

Les pharmaciens ont failli attendre. Logiquement ouverts depuis le 1er janvier dernier, il manquait encore aux bilans de médication pour les personnes âgées ou polymédiquées un texte, sorti le 16 mars dernier au Journal officiel, contenant l’avenant no 12 à la convention pharmaceutique avec, en annexe, le guide d’accompagnement des patients et la fiche de suivi. Cet avenant a été signé par les deux syndicats représentatifs de la profession, contrairement à l’avenant no 11 et à l’avenant sur les génériques (voir « Il faut renégocier avec l'État »).

Coup d’envoi

La profession a donc maintenant toutes les cartes en main pour recevoir les premiers patients, même s’il était possible de réaliser des bilans depuis le 1er janvier dernier et que leur saisie était ouverte depuis le 28 février sur Ameli pro. De plus, « l’incompatibilité technique de cumul de saisies, pour un même patient, d’un bilan partagé de médication et d’un entretien pharmaceutique classique est en cours de résolution », se félicite la FSPF. Il est à noter que des expérimentations ont déjà été lancées dans certaines régions, sous l’impulsion de leurs Unions régionales de professionnels de santé (voir « Déjà un an de bilans de médication »). À l’heure où vous lirez ces lignes, les documents à destination des pharmaciens devraient être disponibles sur le site Ameli, dans votre espace pro. À vous de jouer ! 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés