Formulaire de recherche

La prise d’alcool à risque

Dans une étude parue en 2002, 82 % des pharmaciens déclaraient avoir déjà été confrontés à des problèmes de consommation excessive d’alcool. C’est dire comme la profession est bien placée pour les détecter.

Par Élise Brunet

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés