Formulaire de recherche

Paces et numerus clausus sur le gril

Par Benoît Thelliez

La ministre de la Santé Agnès Buzyn et celle de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal ont mis en place, le 12 octobre, un groupe de travail piloté par le professeur Jean-Paul Saint-André qui devra plancher sur la suppression du numerus clausus et la réforme de la première année commune aux études de santé (Paces), annoncées par Emmanuel Macron lors de la présentation de son plan « Ma santé 2022 ». L’objectif est d’élaborer pour la fin novembre « un scénario opérationnel permettant une mise en œuvre de ces réformes majeures pour l’année universitaire 2019-2020 »

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés