Formulaire de recherche

Un mort et 127 ans plus tard…

Par Laurent Simon

… le médicament a été retiré du marché. Ce cas, celui du nitrite d’éthyle, commercialisé comme antigrippal ou diurétique entre 1850 et 1977, constitue un record. L’étude d’Igo Onakpoya, parue dans BMC Medicine, fait par ailleurs le point sur 95 médicaments retirés du marché pour lesquels des décès ont été documentés entre 1950 et 2013. Il s’avère que, dans 47 % des cas, il s’est passé plus de deux ans entre le premier signalement issu de cas isolés ou d’études cliniques et le retrait effectif du marché. Une note positive, tout de même : plus la date de lancement est récente, plus les décès ont été signalés tôt. La vigilance avance. 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés