Formulaire de recherche

Les hôpitaux intéressés

Par Laurent Simon

Si la substitution des biosimilaires par les pharmaciens n’avance pas, le ministère de la Santé ne mégote pas sur les incitations en direction de l’hôpital : dans une circulaire publiée en mars, il promet aux établissements un intéressement de 20 % de l’écart de prix entre le biosimilaire et son médicament de référence, par exemple 30 euros pour l’étanercept. Les pharmaciens n’attendent pas mieux.

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés