Formulaire de recherche

Stéphane Joly - président du Gemme

« La France est toujours en retard »

Les génériques sont-ils de l’histoire ancienne ? La substitution a certes 20 ans cette année mais la proposition de faire payer les patients qui refusent les génériques ou d’encadrer la mention « Non substituable » montre que des rebondissements sont toujours possibles.

Par Laurent SimonPhotographe Nicolas Kovarik

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale, dans son article 43, prévoit de faire payer les patients qui refusent la substitution. Est-ce une bonne mesure, selon vous ? [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés