Formulaire de recherche

Grossesse entamée, traitement stoppé

Par Laurent Simon

Les résultats d’une étude menée sur une cohorte de 3 526 femmes ayant reçu au moins deux prescriptions d’un antiasthmatique au cours des trois mois précédant la grossesse ont permis à l’équipe du Centre hospitalier universitaire de Toulouse d’analyser l’observance des futures parturientes. Pas brillant : 43,9 % d’entre elles arrêtent de suivre leur traitement par association fixe (bronchodilatateur + corticoïdes) au troisième trimestre par rapport au premier. Le corollaire est évident : un recours supérieur aux bronchodilatateurs de courte durée d’action et aux corticoïdes inhalés. Rappelons que les associations fixes ne sont pas contre-indiquées chez la femme enceinte. 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés