Formulaire de recherche

Le fil dentaire au bout du rouleau

Peu utilisé et peu ou plus recommandé, le fil dentaire fait pourtant encore partie intégrante du rayon bucco-dentaire.

Par Anaïs Jeanne

Son usage reste confidentiel : selon l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), à peine plus de 10 % de la population a adopté le fil dentaire. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce manque d’intérêt. Tout d’abord, il nécessite un peu d’entraînement ainsi qu’une bonne dextérité. Une fois tendu entre le pouce et l’index, il doit être inséré délicatement entre deux dents avant d’amorcer un mouvement de va-et-vient*. Afin de ne pas blesser la gencive, le geste doit s’effectuer avec une certaine retenue. Pour les novices, le laboratoire Sunstar propose un système de fil dentaire fixé sur un manche qui facilite la prise en main (Gum Easy-Flossers). 
Le second facteur limitant des ventes de fil dentaire se situe du côté de la prescription des chirurgiens-dentistes. En effet, ces derniers préconisent plus largement le recours aux brossettes pour l’hygiène quotidienne des espaces interdentaires.

Remise en cause

De plus, en France, les autorités de santé n’ont jamais promu l’usage du fil dentaire. Or les recommandations officielles jouent un rôle prépondérant dans la démocratisation des gestes d’hygiène. Les exemples américain et britannique en sont de parfaits reflets. L’utilisation du fil dentaire, recommandée par leurs services de santé depuis plus de trente ans, y est répandue. Néanmoins, le vent est en train de tourner : la publication en août dernier d’une enquête de l’agence Associated Press a mis au jour l’absence de preuves scientifiques solides validant l’efficacité du fil dentaire dans la lutte contre la plaque dentaire. En conséquence, le gouvernement américain a retiré les recommandations de son usage dans la prévention des caries et des inflammations gingivales. Le National Health Service britannique procède également à une réévaluation du sujet. En France, le débat n’a même pas eu le temps d’exister. 

*L’UFSBD l’explique en images sur son site internet www.ufsbd.fr

© Miguel Medina

GUM BUTLERWEAVE CIRÉ MENTHE (Sunstar)

EAN : 0070942018555 / PMC : 3,80 €

 

À savoir : longueur du fil : 55 m.

 

On aime

Le goût mentholé qui procure une fraîcheur en bouche, la présence,
au dos de l’emballage, de schémas relatifs au bon usage du fil dentaire,
et le prix du produit.

On regrette

La boîte totalement opaque qui
ne permet pas de visualiser la quantité
de fil restant et la prédominance
de l’anglais sur le français sur la face avant de l’emballage, qui ne porte pas, qui plus est, la mention « fil ».

© Miguel Medina

GUM EXPANDING FLOSS CIRÉ (Sunstar)

EAN : 0070942302401 / PMC : 3,90 €

 

À savoir : longueur du fil : 30 m.

 

On aime

Le confort d’utilisation du fil dentaire
qui se dilate au contact de la salive,
ainsi que la fenêtre de contrôle sur
le devant de la boîte qui permet
de visualiser la quantité de fil restant.

On regrette

La prédominance de l’anglais
sur le français sur la face avant
de l’emballage et la mention
« fil » inexistante.

© Miguel Medina

INAVA DENTOFIL CHLORHEXIDINE CIRÉ (Pierre Fabre)

EAN : 3577056000201 / PMC : 5,50 €

 

À savoir : longueur du fil : 50 m.

 

On aime

L’imprégnation de chlorhexidine qui contribue à lutter contre les bactéries de la plaque dentaire, la clarté des explications et des illustrations relatives au bon usage du fil dentaire, portées au dos de l’emballage, et la transparence de la boîte qui rend visible la quantité de fil disponible.

On regrette

Le prix, trop élevé.

© Miguel Medina

INAVA DENTOFIL BLACK CIRÉ (Pierre Fabre)

EAN : 3577056013133 / PMC : 5,75 €

 

À savoir : longueur du fil : 50 m.

 

On aime

La couleur noire qui permet 
de visualiser le retrait de la
plaque dentaire, l’imprégnation 
de chlorhexidine qui contribue
à lutter contre les bactéries
de la plaque dentaire et la qualité
des explications et des schémas
au dos de l’emballage.

On regrette

Le fil qui a tendance à glisser entre
les doigts – le fil noir étant plus ciré
que le classique – et le prix du produit.

© Miguel Medina

ORAL-B ESSENTIAL FLOSS CIRÉ MENTHE (Oral-B)

EAN : 5010622005029 / PMC : 4,20 €

 

À savoir : longueur du fil : 50 m.

 

On aime

L’arôme menthe qui assure
de la fraîcheur en bouche.

On regrette

Une face avant de l’emballage illisible (trop de langues, notamment), nuisant
à l’information essentielle, une boîte opaque qui ne permet pas d’évaluer
la quantité restante de fil et le manque 
de fluidité du dévidoir.

© Miguel Medina

ELMEX FIL DENTAIRE CIRÉ MENTHE (Gaba)

EAN : 7610108060023 / PMC : 4,20 €

 

À savoir : longueur du fil : 50 m.

 

On aime

Le confort d’utilisation du fil qui
se dilate au contact de la salive, l’imprégnation au fluorure d’amine
qui renforce l’émail des dents,
la fenêtre de contrôle qui permet
de visualiser la quantité
restante de fil et l’excellente qualité
des illustrations disponibles
au dos de l’emballage.

On regrette

L’arôme menthe trop discret,
pour ne pas dire inexistant.

NOTABENE

PMC = prix moyen constaté
Les produits présentés ici
sont les plus vendus sur
ce marché, selon le panel
FSPF-Pharmastat.


© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés