Formulaire de recherche

Il faut sauver le soldat AVK

Lancés en grande pompe il y a déjà un an et demi, les entretiens des patients sous antivitamines K (AVK) traversent aujourd’hui une mauvaise passe dont ils pourraient ne pas sortir. Voici pourquoi.

Par Laurent Simon

Ce n’est pas trop tôt  ! [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés