Formulaire de recherche

DASTRI LA JOUE CONTRE-PRODUCTIF

L’éco-organisme refuse de prendre en charge les seringues issues de l’expérimentation de vaccination à l’officine.

© FOTOLIA/AZAD MAMMEDLI

C’est un retour à l’envoyeur : devant le refus de Dastri, pourtant en charge des déchets de soins à risques infectieux, de récupérer les seringues provenant de l’expérimentation de vaccination antigrippale, la FSPF a annoncé ne pas soutenir la prochaine collecte des pompes à insuline Omnipod. Collecte que les pharmaciens avaient jusqu’alors réalisée « gracieusement ».

Financement en rade

La raison ? L’éco-organisme met en avant un problème de financement. «  Une simple histoire de gros sous », rétorque la FSPF, qui regrette cette décision et demande à la ministre de la Santé Agnès Buzyn de trouver une solution pour que « rien ne ternisse le succès de l’expérimentation, les enjeux de santé publique étant réels ». Il reste maintenant à trouver une solution pour sortir par le haut de cette polémique : la généralisation de la vaccination à l’officine qui débutera en 2019 devra se faire sur des bases saines. « La balle est dans le camp du ministère », note Fabrice Camaioni, président de la commission Exercice professionnel à la FPSF.

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés