Formulaire de recherche

Les CMU-C, gros consommateurs

Par Laurent Simon

Le toujours très critique rapport de la Cour des comptes paru le 15 septembre dernier montre que les bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU-C) sont « à l’origine de dépenses de santé en ville supérieures de l’ordre de 30 % à celles des autres assurés du régime général ». Pour les visites à domicile ou les transports sanitaires, c’est presque un triplement de la dépense, avec respectivement + 167 % et + 162 % par rapport aux assurés « généraux ». Côté pharmacie, les patients couverts par la CMU-C consomment 45 % de plus de soins remboursables ! 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés