Formulaire de recherche

Le titane, excipient notoire

Les jours de ce composé très courant dans les médicaments et jusqu’à présent au-dessus de tout soupçon sont-ils comptés ?

Par Laurent Simon

Absorption limitée mais réelle. Moins de 0,1 % du dioxyde de titane ingéré est absorbé par l’intestin et distribué aux organes.

Il est discret mais omniprésent : un coup d’œil au dos des boîtes dans la pharmacie suffira. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2017 - Tous droits réservés

trigger pub