Formulaire de recherche

Panser une petite plaie

Ils ne font certes plus partie du monopole mais le pharmacien a encore la main dessus : les pansements classiques se vendent bien, à condition d’en soigner la présentation.

Par Anaïs BellanPhotographe Miguel Medina

Être présent en grandes surfaces ne signifie pas avoir déserté la pharmacie : les pansements classiques continuent de se vendre en officine. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés