Formulaire de recherche

L’officine change de branche

L’offre d’Otiko jette le trouble dans la profession : certains pharmaciens se rendent-ils coupables de « croissance pirate » en tentant de vendre de l’optique sans opticien ?

Par Laurent Simon

Un produit avec des marges replètes, un monopole menacé, une réglementation floue… À quoi pensez-vous ? Aux assistants d’écoute comme Sonalto et aux audioprothésistes ? Gagné. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés