Formulaire de recherche

Le diabète, affection (très) onéreuse

Par Laurent Simon

Avec presque 4 millions de diabétiques tous régimes confondus en France, la maladie se porte malheureusement très bien. Ainsi, entre 2012 et 2015, 255 000 malades supplémentaires sont venus grossir les rangs du régime général. Cette augmentation tire évidemment les dépenses vers le haut, même si – et c’est une bonne nouvelle pour l’Assurance maladie – les dépenses de soins par personne ont plutôt tendance à diminuer, un résultat lié aux baisses de prix sur les gliptines ou les sulfamides, que les pharmaciens ont pu constater. Mais ce mouvement risque de s’inverser dans les années à venir. En effet une classe thérapeutique comme les agonistes du GLP1 (exénatide ou liraglutide) pourrait connaître « une dynamique de croissance très forte ».

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés