Formulaire de recherche

Garder les larmes à l’œil

Prêts à soulager l’œil sec, ces substituts lacrymaux se choisissent en fonction de leur viscosité. Et sont toujours l’occasion d’identifier les facteurs aggravants.

Par Anaïs JeannePhotographe Miguel Medina

L’appellation « larmes artificielles » regroupe des substituts lacrymaux d’efficacité variable mais ayant un point commun : ils corrigent le symptôme d’œil sec sans en traiter la cause. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés