Formulaire de recherche

Le découplage mal embouché

La commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire (Envi) du Parlement européen prépare une révision de la législation sur les médicaments vétérinaires. Lors d’une réunion publique organisée le 5 février à Saint-Étienne, la rapporteuse de ce dossier, la députée du Parti populaire européen (PPE) Françoise Grossetête, a qualifié le découplage strict entre prescription et délivrance de « position très dure », qui n’est « pas souhaitée par les vétérinaires, au moins en France », et affirmé « qu’il fallait trouver une solution médiane ». La discussion autour de l’article 107 de la législation européenne va se faire à couteaux tirés. 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés