Formulaire de recherche

Un congé maladie ne protège pas

Par Anne-Laure Mercier

Un employeur ne peut rompre le contrat d’une salariée dès lors qu’elle l’informe d’une grossesse, ni pendant le congé maternité et les quatre semaines qui suivent. La Cour de cassation a précisé cet été que si ces quatre semaines de protection pouvaient être « suspendue[s] par la prise de congés payés, […] il n’en va pas de même en cas d’arrêt de travail pour maladie » non liée à la grossesse ! 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés