Formulaire de recherche

La pub autorisée mi-2016 ?

Des assises de la com’, oui, mais pas de n’importe quelle façon, précise l’Ordre des pharmaciens.

Les groupements réclament depuis des mois des assises de la communication et, via leur syndicat Federgy, veulent revoir la législation sur la communication officinale (publicité, carte de fidélité…). Un sujet qui divise Ordre et groupements depuis des années, comme en témoignent les démêlés juridiques entre l’instance ordinale et Plus Pharmacie ou PHR. « La dernière révision du code de déontologie date d’une vingtaine d’années, avance Alain Delgutte, président de la section A de l’Ordre des pharmaciens, et nous sommes régulièrement ­interrogés […] sur l’utilisation de Twitter ou de Facebook. » Les sections A, D et E de l’Ordre ont donc décidé d’organiser une vaste consultation dématéria­lisée, par le biais d’une plate-forme internet, de toute la profession ou de leurs représentants (syndicats, groupements, associations de patients…). Elle sera mise en place fin novembre et les conclusions seront rendues publiques à la fin du deuxième trimestre 2016. Alain Delgutte promet un débat « sans œillères ».

Par Laurent Simon

23 Octobre 2015

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés