Formulaire de recherche

Monge passe la troisième

Une troisième pharmacie sous enseigne Monge ouvre ses portes à Paris, au pied de la butte Montmartre.

© FOTOLIA/BLUEHOUSESTUDIO

Le rachat, en 2017, de la pharmacie Monge par le groupement Paris Pharma, entre-temps devenu Aprium, a marqué le coup d’envoi d’une politique de développement de l’enseigne qui a désormais vocation à essaimer dans des lieux commercialement stratégiques de la capitale. L’ouverture, fin 2017, d’une deuxième officine baptisée Monge Eiffel Commerce­, dans le XVe arrondissement de Paris, avait d’ailleurs été suivie de nombreux recours déposés en vain par les syndicats de pharmaciens et l’Ordre.

Les touristes comme cœur de cible

Une troisième officine de l’enseigne doit désormais ouvrir « la première semaine de novembre », selon Vincent Senecat, directeur général du groupe Monge. Située en contrebas du Sacré-Cœur, elle disposera d’un espace de vente de 120 mètres carrés plus 80 mètres carrés dévolus à la parapharmacie. Bien qu’étant encore « en train de définir les contours de la marque », Vincent Senecat ne cache pas que son objectif est d’apporter aux équipes des compétences en marketing, ciblées notamment sur leurs meilleurs clients : les touristes qui séjournent dans la Ville lumière. Rien d’étonnant, donc, à ce que ces officines permettent désormais le règlement des achats via Alipay et WeChatPay, les deux géants du paiement mobile en Chine.

Par Benoît Thelliez

26 Octobre 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés