Formulaire de recherche

L'Ordre voit la vie en vert

Optimiste pour la démographie de la profession, l’institution aura un nouveau président début juillet.

C'est le 3 juillet prochain que sera élu, par son conseil national, le nouveau président de l'Ordre des pharmaciens. Il remplacera Jean-Pierre Paccioni, président par intérim depuis le départ d'Isabelle Adenot le 1er avril dernier pour la Haute Autorité de santé, et ce, pour un mandat de un an, le temps de couvrir la fin du mandat initial de l'ancienne titulaire. Les candidats à la fonction doivent être membres du Conseil national et peuvent se déclarer jusqu'à une heure avant le scrutin. Carine Wolf, actuellement en charge de l'exercice professionnel au sein de l'institution ordinale – elle a notamment œuvré sur le dossier de l'expérimentation de la vaccination –, a déjà fait part de son intention de se lancer dans la course. La candidature de cette pharmacienne d'officine installée à Rouen est la seule connue à ce jour.

Renversement de tendances

Cette annonce est intervenue lors d'une présentation ordinale inhabituellement optimiste sur l'état démographique de la profession. Se félicitant de la jeunesse des pharmaciens – les moins de 33 ans représentent la tranche d'âge la plus nombreuse – et d'un « renouvellement de la profession [...] assuré », l'Ordre s'est en effet montré soulagé que le nombre de fermetures d'officines ne se soit pas accéléré : 188 en 2016 – soit 7 de plus qu'en 2015 – dont 55 % pour des restitutions de licences et liquidations judiciaires et 45 % pour des regroupements ou cessions.  

Par Claire Frangi

8 Juin 2017

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés