Formulaire de recherche

Les préparateurs autorisés à vacciner !

Tandis que la campagne de vaccination antigrippale a débuté le 22 octobre, les préparateurs en pharmacie viennent d’obtenir le droit d’y participer, sous certaines conditions.

© adobestock_mike fouque

Les préparateurs étaient déjà autorisés à vacciner contre la Covid-19 à l’officine. Désormais, ils pourront aussi injecter le vaccin antigrippal aux personnes majeures, à l'exception de celles présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure, selon un arrêté publié au Journal officiel du 4 novembre. À condition toutefois « qu’ils aient suivi une formation spécifique, dispensée et attestée par un professionnel de santé formé à l'administration des vaccins »« La formation par le titulaire est suffisante, s'il est lui-même formé », précise Philippe Besset, président de la FSPF, à l'occasion du live hebdomadaire proposé par le syndicat. L’injection doit se faire « sous la supervision d'un pharmacien formé à l'administration des vaccins ou ayant suivi une formation spécifique à la vaccination contre la Covid-19, dispensée et attestée par un professionnel de santé formé à l'administration des vaccins »
L’objectif de cette autorisation est de favoriser la vaccination contre la Covid-19 et contre la grippe saisonnière des personnes pour lesquelles cette double vaccination est recommandée car susceptibles de faire des formes graves de ces maladies. Mais attention, elle n’est valable que le temps de l’état d’urgence sanitaire.
Par ailleurs, l’arrêté stipule que les centres de vaccination pourront administrer concomitamment les doses anti-Covid et antigrippe aux personnes apportant leur vaccin antigrippal.

Par Christophe Micas

5 Novembre 2021

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés