Formulaire de recherche

Le marché figé pendant quatre ans

Il est délicat de lire l’avenir mais certains s’y essaient tout de même.

© FOTOLIA/RAURA

Une étude de QuintilesIMS tente ainsi de donner les grandes tendances pour les années à venir du marché du médicament remboursable, qui stagne autour de 19 milliards d’euros. D’après ses conclusions, ce montant sera à peu près identique en 2021. L’analyste rappelle au passage que ce marché de ville est en « récession continue » en France depuis 2010, passant de 19,6 milliards d’euros à 18,1 milliards dans l’intervalle, mais l’automédication – un marché défini­ par QuintilesIMS comme l’ensemble­ des produits non prescrits, qu’ils soient remboursables ou non – se porte bien : + 1,5 % en 2016. La société montre l’effet des baisses de prix sur le marché pharmaceutique en ville… et indirectement sur les chiffres d’affaires des officines puisque, entre 2015 et 2016, « la reprise de la demande et les nouveaux produits sont annulés par les baisses de prix », note QuintilesIMS. En effet, l’augmentation des volumes a apporté 335 millions d’euros, les nouveaux produits 220 millions… mais les baisses de prix ont raboté le marché de 671 millions. Le résultat total est donc négatif mais cela les pharmaciens le savaient déjà.

Par Laurent Simon

2 Juin 2017

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés