Formulaire de recherche

La crise sanitaire a-t-elle renforcé l'interprofessionnalité ?

La crise sanitaire semble avoir majoritairement resserré les rangs, pour ce qui est d'un meilleur travail collectif entre pharmaciens, médecins, infirmiers… Même si des tensions se sont aussi manifestées.

Il paraît qu’ « à toute chose malheur est bon ». Si l’adage est en soi contestable, on peut toutefois reconnaître que certaines situations périlleuses ont tendance à générer des solidarités et renforcer les liens entre les protagonistes. C’est clairement ce à quoi font référence près de 60 % d’entre vous en constatant que la crise sanitaire a eu pour effet de rapprocher les professionnels de santé de votre territoire. Ainsi, « la distribution des EPI a tissé un lien très régulier avec médecins et infirmiers » de même que « a pratique des tests antigéniques en coordination » a permis de « partager les vécus et d’échanger à propos des patients que nous avons en commun . Des « retrouvailles » qui ont pu aller plus loin avec la création de groupes WhatsApp voire la mise sur pied de projets de structures coordonnées (MSP, CPTS...). Vous êtes tout de même un tiers à n’avoir pas noté de grands changements quant à l’interprofessionnalité et vous fustigez la persistance des « prés carrés », « l’individualisme de certains » ou encore les « mesquineries locales ». Près de 6 % des pharmaciens sondés pensent même que la situation a empiré et subodorent un brin de « jalousie face aux nouvelles responsabilités des pharmaciens ». Cependant, vous constatez majoritairement que « la vision de [votre] métier s’est améliorée ».

Par Benoît Thelliez

5 Février 2021

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés