Formulaire de recherche

É. Leclerc retente le MAD

Deux magasins de maintien à domicile devraient voir le jour dans les mois à venir. É. Leclerc assure qu’il ne s’agit que d’initiatives locales.

© FOTOLIA/TALAJ

C’était en 2009. L’hypermarché É. Leclerc de Pont-l’Abbé (Finistère) inaugurait alors son premier magasin spécialisé dans le maintien à domicile, provoquant un séisme dans le secteur… mais avec un succès somme toute limité, analysent les acteurs locaux avec le recul. Neuf ans plus tard, deux adhérents É. Leclerc seraient sur le point de remettre ça, à Tourlaville (Manche), dans la banlieue de Cherbourg, et à l’hypermarché de Landerneau (Finistère), fief historique du distributeur où des travaux durent depuis six mois. « Le magasin devrait ouvrir pour mi-juillet », commente Pierre-Yves Lacoste, titulaire à Landerneau, qui prépare la riposte au niveau local. Interrogée, la direction nationale de É. Leclerc assure qu’il s’agit « d’initiatives locales et que rien d’autre n’est prévu pour le moment ». Pour le moment ! 

Par Laurent Simon

13 Juillet 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub