Formulaire de recherche

Des pirates dans la peau de l'Assurance maladie

Les assurés sociaux sont la cible de hackers qui sévissent sur la Toile. 

C'est la police nationale qui a donné l'information le 22 mai sur son compte Twitter : une « tentative de phishing [est] en cours ». Les pirates ou hackers envoient un mail aux assurés en tentant d’usurper l’identité de l’Assurance maladie, leur annoncent qu'ils sont éligibles à un remboursement et les invitent à cliquer sur un lien pour le bon traitement de leur dossier. Sur son (vrai) site, l'Assurance maladie explique être confrontée depuis quelque temps à ces pratiques de phishing ou hameçonnage et publie des recommandations destinées à aider le grand public à y faire face. Détenteurs de données de santé, les pharmaciens doivent donc être doublement vigilants face à ces faux mails de l'Assurance maladie.

Anticiper

Pour rappel, le phi­shing est une technique qui permet de s'em­pa­rer des don­nées ou de sub­sti­tuer les codes ou mots de passe d'un as­suré ou d'un pro­fes­sion­nel de santé au moment où celui-ci se connecte. Elle mène souvent au versement d’une somme pour la récupération de ces données ou de l’accès aux ordinateurs : on parle alors de ransomware ou logiciels rançons. D'où l'importance, pour l'officine, de souscrire à une offre de sécurité auprès d'un professionnel (voir notre article « Barricadez vos ordinateurs » paru dans Le Pharmacien de France, n° 1290). Et ce d'autant plus que sont attendues de nouvelles répliques de la vague d'attaques informatiques qui a touché plusieurs pays européens, dont la France, le 12 mai dernier. Quelques jours plus tôt, une officine du Puy-de-Dôme en avait déjà été la cible

Par Claire Frangi

23 Mai 2017

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub