Formulaire de recherche

Des affiches pour le libre choix

La Conférence nationale des URPS pharmaciens libéraux lance une campagne contre le détournement d'ordonnances.

Affiche de la campagne de la Conférence nationale des unions régionales de professionnels de santé de pharmaciens libéraux (CNUPL).

« Patients, pour votre ordonnance, votre choix, c’est votre droit ! Vous êtes libres de choisir à qui la confier. » Avec ce slogan, la Conférence nationale des unions régionales de professionnels de santé de pharmaciens libéraux (CNUPL), qui avait déjà alerté sur ce thème il y a deux ans, entend rappeler aux patients leur droit de choisir leur professionnel de santé pour la dispensation. Le détournement d'ordonnances par des prestataires de soins est en effet opéré sans que le patient soit correctement informé. Une situation qui perdure malgré la signature en 2015 d'une convention entre pharmaciens et prestataires« Trop souvent, le patient est pris en main à l’hôpital, explique François Martial, président de la CNUPL et président de l’URPS pharmaciens Nouvelle-Aquitaine. On lui dit qu’on s’occupe de tout et lorsqu’il arrive chez lui, il a le matériel médical, les nutriments, etc. Il y a des professionnels infirmiers qui travaillent auprès des prestataires qui fournissent tout ce matériel. Or, souvent, le pharmacien ne sait même pas ce que prend son patient. Ce n’est pas seulement un problème économique pour le pharmacien, c’est surtout que le professionnel de santé de proximité est celui qui connaît le mieux son patient. Si l'on veut que le pharmacien prenne en charge la thérapie, il faut qu’il puisse le faire en intégralité. » Cette campagne vise donc à rappeler aux patients qu’ils ont le choix de leur prestataire de soins, qu'il s'agisse de médicaments ou de services. Au total, 14 000 affiches ont été imprimées et sont actuellement envoyées aux officines de 12 URPS pharmaciens.

Par Anne-Gaëlle Moulun

14 Février 2019

Pour aller plus loin

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés