Formulaire de recherche

Dasri : la facture ne passe pas

La prise en charge exceptionnelle de la collecte et de l'élimination des Dasri Covid s'est achevée le 31 août. Elles seront désormais facturées 150 euros par an.

© adobestock_matthew

Chaque officine, indépendamment de sa taille et du nombre de boîtes à récupérer, devra à présent s'acquitter annuellement d'un forfait de 150 euros à régler à l'éco-organisme Dastri pour la collecte de tous ses déchets issus des tests et vaccinations Covid ou pour d'autres pathologies. La prise en charge exceptionnelle par les pouvoirs publics, qui devait initialement s'arrêter fin 2021, avait été reconduite jusqu'à la fin août 2022. Malgré la demande insistante des syndicats au ministère de la Santé de mettre en place une seconde prolongation, ce dernier a décliné et les pharmaciens devront désormais passer à la caisse.

Attendre les résultats des négociations

Dans une lettre en date du 31 août 2022, la FSPF expose avoir dénoncé « à titre conservatoire » la convention-cadre signée avec Dastri le 1er janvier 2017 pour la gestion des déchets des patients en autotraitement (Dasri-PAT). Cela « permettra de poursuivre les négociations engagées avec [...] Dastri, avec pour objectif de trouver une solution pérenne de gestion des déchets », explique Philippe Besset, le président de la FSPF. Il conseille en outre aux pharmaciens qui en ont la possibilité « d'attendre le résultat de ces négociations avant de [s']engager auprès de l'opérateur de [leur] choix ». Philippe Besset rappelle enfin qu'« indépendamment de cette dénonciation à titre conservatoire, la convention-cadre signée avec Dastri reste en vigueur jusqu'au 31 décembre 2022 ». Les officinaux conservent donc « la possibilité de solliciter Dastri pour l'enlèvement des perforants produits par les patients en autotraitement ». 

Par Hélène Bry

2 Septembre 2022

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés