Formulaire de recherche

Baisse confirmée de la Rosp générique

Le montant de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) pour la substitution générique réalisée cette année sera identique à 2019.

© adobestock

Le 20 août, l’Assurance maladie et l’Uspo ont signé les avenants n°22 à la convention nationale pharmaceutique et n°14 à l’accord national sur la délivrance des génériques définissant notamment le montant de la Rosp générique pour 2020, qui sera versée en 2021. Comme pour l’an passé, les signataires sont tombés d’accord pour un montant de 65 millions d’euros. « Par conséquent, en moyenne et à activité constante, la rémunération des pharmaciens pour l’année 2020 sera stable par rapport à 2019 », souligne l’Assurance maladie.

Certes, mais pour la FSPF ces avenants entérinent la baisse de la Rosp générique entamée depuis quelques années. « De plus de 165 millions d’euros en 2017, cette rémunération a fondu de 100 millions d’euros en deux ans », déplore son président, Philippe Besset. Pour 2019, la rémunération annuelle moyenne pour une pharmacie en activité s’est élevée à 3 058 euros, contre 5 551 euros en 2018, soit une diminution de 45 %. Ce qui représente « 2 500 euros de moins par pharmacie en moyenne », remarque la FSPF. Les avenants relatifs à la Rosp générique pour 2020 confirment donc cette tendance baissière.

Par Christophe Micas

28 Août 2020

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés