Formulaire de recherche

À la pointe sur le cancer

Comment se sont formés les pharmaciens durant l’année 2017 ?

© FOTOLIA/COLORCOCKTAIL

L’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) a publié quelques chiffres et donné les tendances pour 2018. Tout d’abord, près de 3 000 actions de DPC – 2 934 pour être exact – étaient proposées aux pharmaciens, majoritairement en présentiel (56,8 %). Sachant que l’obligation de formation continue est passée d’annuelle à trisannuelle­ en 2015, près de 12 000 titulaires ont tout de même entamé une formation en 2017. Coté thématique, le cancer remporte tous les suffrages, puis­qu’il occupe les deux premières places des formations les plus plébiscitées par les pharmaciens, suivi par les troubles digestifs, la dermatologie et… la vaccination antigrippale (voir « En plein dans le mille », Le Pharmacien de France, n° 1296). L’ANDPC profite de ce bilan pour esquisser ce que sera 2018 côté prise en charge : la « majorité des modalités des forfaits de prise en charge de la profession » sera reconduite, avec même un desserrement pour le non-présentiel, limité l’année dernière à sept heures prises en charge. En 2018, quatorze heures d’action de DPC seront prises en charge, en présentiel ou non, dans la limite des budgets bien sûr. Toujours ça de pris ! 

Par Laurent Simon

22 Décembre 2017

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub