Formulaire de recherche

Vidéosurveiller n’est pas traquer

Légitime pour assurer la sécurité des biens et des personnes, la vidéosurveillance peut-elle également servir à traquer certaines dérives des collaborateurs ?

Par Fabien Rizos-Vignal

© adobestock_digiclack

Et si l’employeur constate un comportement fautif, les enregistrements constituent-ils un moyen de preuve licite ? La Cour de cassation a répondu à ces questions dans un arrêt du 10 novembre 2021. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés