Formulaire de recherche

VICTOIRE SUR LES GRANDS CONDITIONNEMENTS

Au Journal officiel sont parus des textes reconnaissant le statut de conditionnement trimestriel au Prodinan. Un signe encourageant.

© FOTOLIA/MG

Pour une fois, le Journal officiel est porteur d’une bonne nouvelle. La FSPF a déjà dénoncé à plusieurs reprises le statut de plusieurs présentations qui ne sont pas considérées comme des conditionnements trimestriels par le Comité économique des produits de santé (CEPS). C’est le cas de spécialités comme le Levothyrox – que la FSPF avait appelé à ne pas référencer en représailles – mais aussi comme le Permixon (extrait de palmier de Floride), l’Arimidex (anastrozole) ou certains collyres. C’est évidemment un mauvais deal pour les pharmaciens, qui voient leur rémunération rognée des honoraires prévus pour les conditionnements trimestriels. 

Retour à la normale

La publication au Journal officiel, donc, le 10 septembre dernier des nouveaux prix de Prodinan est une satisfaction pour Philippe Gaertner, président de la FSPF, puisqu’ils prennent en compte cette qualification en conditionnement trimestriel : « C’est évidemment un motif de contentement, le CEPS nous donne raison sur ce que nous disons depuis des années. »

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés