Formulaire de recherche

Les vétérinaires lèvent le pied

Par Laurent Simon

Pour le deuxième trimestre consécutif, les ventes d’antibiotiques vétérinaires chutent drastiquement : − 37,94 % pour les injectables (− 42,21 % au premier trimestre) et − 40,15 % pour les antibactériens oraux contre – 43,18 % les trois mois précédents, avance La Dépêche vétérinaire. Une baisse constatée chez les animaux de rente comme chez les animaux de compagnie. Le magazine propose d’ailleurs une explication à cet effondrement : et si les hausses de 2014 avaient résulté « d’une anticipation liée à la mise en place de la loi d’avenir pour l’agriculture » ? Mystère. 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés