Formulaire de recherche

Retirer les interdits

Par Anne-Laure Mercier

Le signalement cet été, par l’association UFC-Que choisir, de la présence sur le marché de vingt-trois cosmétiques contenant des substances interdites a conduit la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) à rappeler aux pharmaciens d’officine qu’ils étaient également responsables de la conformité des produits qu’ils vendent. À vous donc de retirer de vos rayons tout article qui contiendrait de la méthylisothiazolinone (MIT) – interdite depuis le 12 février 2017 dans les produits non rincés – ou de l’isobutylparaben – interdit depuis le 30 juillet 2015 –, d’alerter le fabricant et de discuter avec lui des modalités de retour. Si de tels produits ont été vendus après leur date d’interdiction, un rappel par voie d’affichage doit être mis en œuvre. 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés