Formulaire de recherche

On ne badine pas avec la santé

Par Anne-Laure Mercier

Le 21 mars, la Cour de cassation a confirmé l’annulation d’un licenciement parce qu’existait une discrimination fondée sur l’état de santé : la salariée était fragilisée depuis quelques mois et la déc [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés