Formulaire de recherche

« Le médicament n’est pas une marque de lessive ! »

Plus connu pour sa volonté d’envoyer l’homme sur Mars que pour celle de réformer le système de santé, le candidat de Solidarité & Progrès a néanmoins les idées bien arrêtées sur l’officine.

Par la rédaction

© Joël Saget

#fermetures Il est scandaleux de culpabiliser les Français […] pour leur imposer une série de mesures allant à l’encontre du principe d’égalité et de solidarité sociale. Il n’est pas question […] de fermer des pharmacies.

#déserts Plus de 45 % des usagers sont confrontés à la désertification médicale. […] L’ouverture de maisons de santé est une bonne solution. Cependant, elles ne doivent pas rester un simple projet immobilier mais être accompagnées de réels soutiens locaux et nationaux. […] Nous devons assurer un réseau suffisant de pharmacies et [l’]améliorer, si ce n’est [le] développer, en milieu rural.

#missions Le vieillissement de la population et la complexification des thérapies médicamenteuses font du pharmacien un spécialiste du médicament indispensable […]. L’État doit valoriser ce métier et les études qui y mènent.

« La dispensation
à l’unité ?
Une usine à gaz. »

#baissesdeprix Il faut changer le mode de rémunération des pharmaciens pour qu’ils ne soient plus sous la dépendance directe de l’industrie pharmaceutique et de ses manœuvres financières.

#leclerc Le médicament n’est pas une marque de lessive ! L’usager doit s’adresser à la compétence du pharmacien. Il n’est pas question de vendre des médicaments dans des grandes surfaces.

#venteàlunité Une usine à gaz.

#paperasserie Mon projet d’une Sécurité sociale universelle doit permettre de réduire rapidement les contraintes administratives […] : plusieurs heures de paperasse en moins avec la disparition progressive des 500 assureurs et mutualistes.

#capital Sauver la Sécurité sociale veut dire qu’on cesse de la voler. Une politique du médicament s’attaquant à la rente de l’industrie pharmaceutique est nécessaire pour économiser entre 6 et 10 milliards d’euros : stopper les autorisations de mise sur le marché de fausses nouveautés […], contrôler plus sévèrement les prix des molécules innovantes et exiger l’indépendance des experts […].

#plaquetournante Le pharmacien et le généraliste sont la plaque tournante de la médecine de ville […]. Les pharmaciens doivent être autorisés à vacciner. Leurs conseils sont primordiaux car ils ont une connaissance plus grande que les médecins des molécules […] et [de leurs] combinaisons. 

la question de la rédaction

Que voulez-vous dire lorsque vous évoquez la nécessité de recentrer les dispositifs fiscaux vers les PME ?

[Il faut] moduler la TVA en faveur des zones desservies pour pérenniser [les] officines […] et ramener le taux de l’impôt sur les sociétés […] [à] 25 % au maximum avant 2019, en prévoyant trois tranches […] : 5 % jusqu’à 1 million d’euros de bénéfices pour un chiffre d’affaires (CA) inférieur à 10 millions d’euros, 10 % entre 1 million et 5 millions d’euros de bénéfices pour un CA inférieur à 50 millions d’euros, 15 % entre 5 et 10 millions d’euros de bénéfices pour un CA inférieur à 150 millions d’euros et, au-delà, l’application du taux normal de 25 %.

L’essentiel de son programme

SANTÉ

  • Réduire les dépenses de produits somnifères, anxiolytiques et thymorégulateurs.
  • Éradiquer les déserts médicaux en rétablissant une carte hospitalière de soins de proximité et à prix accessible.

ENTREPRISE

  • Réduire les délais de paiement à 30 jours et mettre en place une garantie de paiement.
  • Maintenir la durée légale du temps de travail à 35 heures et majorer de 25 % les heures supplémentaires.
  • Créer de nouvelles banques de crédit qui financeront les entreprises.

 

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub