Formulaire de recherche

Le maintien à domicile pas à pas

Près de 70 % des patients ignorent qu’il est possible de trouver du matériel médical dans leur officine. C’est pourquoi l’Union régionale des professionnels de santé Alsace a décidé de lancer un site internet sur le maintien à domicile.

Par Alice Monas

Qui ignore que le pharmacien est impliqué dans le maintien à domicile (MAD) ? Encore trop de monde, à en croire l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) Alsace. « Nous avons lancé une grande campagne de communication sur le MAD début juin 2015. Elle se poursuivra jusqu’au premier trimestre 2016 », explique Jean-François Kuentz, son président. La première vague de communication portait sur le thème des lits médicalisés et le MAD proprement dit. La seconde, qui a démarré la deuxième quinzaine de septembre, se concentre sur la mobilité, avec les fauteuils roulants notamment. « Nous avons créé un site internet, Lemaintienadomicile.com, qui a vocation à devenir national, même si nous le testons actuellement à l’échelle régionale », poursuit Jean-François Kuentz.

Com’ tous azimuts

L’URPS a également envoyé des courriels et des courriers à toutes les associations d’aide à domicile de la région. « Il en existe environ une soixantaine, qui vont de la petite structure locale jusqu’aux grandes sociétés nationales agréées par l’État. Nous les avons toutes informées de la création de notre site et invitées à le consulter », explique Jean-François Kuentz.

La seconde vague cible plus spécifiquement les prescripteurs, de ville et d’hôpital. La campagne souligne notamment que les pharmaciens « représentent souvent le lien entre le médecin et le traitement », en se positionnant en coordinateurs des prescriptions. Grâce à leurs qualités de « proximité, d’écoute et de dialogue », ils se distinguent « non seulement par leur expertise mais aussi et surtout par ce lien social si important permettant un accompagnement optimum », peut-on lire sur le site.

« Les premiers retours sont plutôt positifs, même s’il est difficile d’en tirer des conclusions à cause des vacances, note Jean-François Kuentz. Néanmoins, c’est une campagne qui va progressivement prendre de l’ampleur et le site internet est destiné à devenir pérenne. » 

Un forum orléanais sur le MAD et les chutes

En octobre 2014, les Unions régionales des professionnels de santé (URPS) pharmaciens, médecins, kinésithérapeutes et infirmiers du Centre se sont réunies à Orléans lors d’un forum sur les thèmes du maintien à domicile (MAD) et de la domotique. « Nous avions réuni à la fois des professionnels de santé, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, mais aussi des députés locaux », détaille Élisabeth Lemaure, présidente de l’URPS pharmaciens du Centre. Le sujet choisi pour cet événement d’envergure : les chutes. Les personnes âgées ou dépendantes sont en effet très souvent sujettes à des pertes d’équilibre et/ou à des chutes aux conséquences parfois graves (fracture du col du fémur par exemple). Pour les professionnels de santé, ce sujet permettait donc de traiter à la fois la vie quotidienne et les aspects pratiques du MAD : comment prévenir les chutes ? Quels gestes apprendre aux patients ? Quelles installations pour la maison afin d’en réduire les risques ? Ce thème a aussi permis aux spécialistes de la domotique de présenter les dernières innovations en la matière. Cette année, le forum, s’il a lieu, se tiendra en novembre 2015 et portera sur un tout autre thème : les infections sexuellement transmissibles.

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés