Formulaire de recherche

L’hopital, cheval de Troie

Si l’État a réussi à contrôler les dépenses de médicaments prescrits en ville, il lui reste un fauve à dompter : l’hôpital. Une tâche ardue, face aux habiles stratégies des laboratoires qui ont bien compris comment tirer parti de cet animal difficilement maîtrisable.

Par Cédric MénardPhotographe Miguel Medina

Confrontés à d’efficaces mesures sur les dépenses de médicament, les laboratoires disposent encore, pour échapper à un marché atone, d’un territoire de semi-liberté, l’hôpital, où ils lancent des médi [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés