Formulaire de recherche

Leïla Chaouachi

« Les victimes ne sont pas dupes »

L’utilisation de drogues ou de médicaments psychoactifs à des fins délictueuses porte un nom : la soumission chimique. Un phénomène pris très au sérieux en France et suivi de près par les centres d’addictovigilance qui  sont à l’écoute des victimes déclarées.

Par Alexandra Chopard et Benoît ThelliezPhotographe Nicolas Kovarik

Qu’est-ce que le CEIP-A et quelles sont ses missions ?Le Centre d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance-addictovigilance est une structure de veille sanitaire des substances psychoacti [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2024 - Tous droits réservés