Formulaire de recherche

Les mots avant tout

La majorité des patients ne parle pas spontanément d’incontinence à leurs professionnels de santé. ­Engager le dialogue est essentiel pour pouvoir prodiguer un conseil efficace.

Par Élise Haro-Brunet

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés