Formulaire de recherche

Le dernier tabou

D’abord soutenue par la ministre de la Santé, la « prescription pharmaceutique » a fini par être lâchée au moment de son vote à l’Assemblée, victime de l’hostilité des syndicats médicaux. Malgré cela, certains députés ne désarment pas.

Par Benoît Thelliez

© FOTOLIA/JAN

Si le terme de « prescription pharmaceutique » est loin de faire l’unanimité, c’est bien l’acte en soi qui fait le plus grincer les dents. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés