Formulaire de recherche

IMMOBILISATION GÉNÉRALE

La substitution des biosimilaires par les pharmaciens reste toujours au point mort malgré le volontarisme de la profession.

© FOTOLIA/JPGON

On a déjà fêté les 5 ans de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014, qui prévoyait, à condition que deux décrets sortent, que les pharmaciens puissent substituer les biosimilaires dans [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés