Formulaire de recherche

Le DPC suspendu aux négos

Le couperet est tombé : le budget prévisionnel 2015 pour le développement professionnel continu (DPC) a été réduit de 20 millions par rapport à 2014.

Il s’élèvera ainsi à 146 millions d’euros. « C’est très insuffisant. C’est un DPC low cost dont la qualité va baisser », s’alarme Gérald Galliot, président du conseil de surveillance du DPC. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés