Formulaire de recherche

Le décret dans les limbes

Les conditions de substitution des biosimilaires seront-elles précisées d’ici à la fin du quinquennat ?

Par Claire Frangi

La substitution au comptoir des médicaments biologiques par leurs similaires devra encore attendre. Le décret d’application, qui doit préciser les conditions de substitution et d’information du prescripteur par le pharmacien, n’est pas encore prêt, selon le ministère de la Santé, qui indique que le texte est « en cours de rédaction » et n’avoir « pas de date de publication à ce jour ». Et s’il vient à être rédigé, sa publication « n’est pas pour demain, affirme de son côté Philippe Besset, vice-président de la FSPF, puisque nous n’avons pas été concertés ». Mêmes incertitudes du côté du Gemme (Générique, même médicament), le lobby des génériqueurs. Étant donné les échéances électorales à venir et la nécessaire validation du décret par le Conseil d’État, il paraît hautement improbable qu’une publication intervienne avant plusieurs mois. 

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés