Formulaire de recherche

Les autotests sortis du monopole ?

Par Claire Frangi

Pour promouvoir le dépistage des maladies infectieuses transmissibles (hépatites B, C, et VIH), l’article 7 du projet de loi de santé, adopté en commission des Affaires sociales, autorise que les autotests réalisés à domicile pour détecter ces maladies – aussi appelés dispositifs médicaux de diagnostic in vitro – soient mis à disposition du public gratuitement dans les structures préventives et associatives. De quoi concurrencer les officinaux, qui étaient jusque-là seuls habilités à les vendre. 

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés