Formulaire de recherche

Automédication extrême

Par Laurent Simon

Après ingestion, le blister est venu se loger dans le haut de l’œsophage de la patiente, laquelle n’a aucun souvenir de l’avoir avalé.PHOTO DR

On en apprend parfois de bien bonnes dans la littérature médicale. Prenez l’exemple de cette femme d’une quarantaine d’années qui s’est présentée à l’hôpital en se plaignant de dysphagie. [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

Source : British Medical Journal Case Reports

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés