Formulaire de recherche

Alignement à la baisse

Par Claire Frangi

Il va falloir s’y faire. De nouvelles dispositions, spécifiées dans un décret publié au Journal officiel le 26 mars, renforcent les pouvoirs de l’État en matière de fixation des prix. Il suffira désormais au Comité économique des produits de santé (CEPS) de comparer les tarifs des médicaments et dispositifs médicaux remboursables en France avec ceux de l’Allemagne, de l’Espagne, de l’Italie et du Royaume-Uni pour justifier des baisses. Ce dispositif vient en application de l’article 98 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2017 et renforce juridiquement les décisions unilatérales de baisses de prix. Au grand dam des industriels du médicament… et des pharmaciens. 

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés