Formulaire de recherche

Vers la fin des ordos papier

L’Assurance maladie avance une date pour la généralisation de la prescription électronique : ce sera en 2019.

© FOTOLIA /SASHKIN

Dématérialiser les ordonnances, c’est une volonté déjà ancienne des autorités, qui n’a jamais vu le jour jusqu’à présent. En d’autres termes, un serpent de mer. Pourtant, dans son projet de convention d’objectifs et de gestion (COG) qui a fuité fin janvier, l’Assurance maladie s’est juré de généraliser le dispositif. Aura-t-elle réussi à surmonter les obstacles techniques ? Une expérimentation en officine, baptisée « PEM2D », pour prescription électronique des médicaments, a été lancée en novembre dernier dans trois départements sur les logiciels Pharmagest et SmartRX. Elle se base sur l’émission d’un QR code imprimé sur les ordonnances papier, renfermant les informations de prise ainsi que l’identité du prescripteur. Et tout ceci avant l’étape finale : se passer d’imprimer les ordonnances, qui seraient alors disponibles uniquement en ligne. Tout un symbole.

Par Laurent Simon

2 Février 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés